Hélène Čajka McClellan

DSC05473-1024x627Hélène Čajka McClellan – Alto, d’origine suisse et tchèque, Hélène Čajka McClellan a étudié à Genève et aux Pays-Bas.
C’est durant ses études de violon puis de violon baroque qu’elle s’est progressivement dirigée vers la musique vocale tout d’abord en tant que chef de chœur (diplôme de direction chorale dans la classe de Michel Corboz au Conservatoire de Genève). Elle s’est par la suite consacrée pleinement au chant grâce à un séjour de trois ans aux Pays-Bas. De retour en Suisse, elle a travaillé auprès de Madame Marie-José d’Alboni avec qui elle a terminé ses études. Sa tessiture et son timbre spécifique de contralto l’amènent à se produire dans le répertoire d’oratorio en tant que soliste dans des œuvres telles que la Messe en si de Bach, la Petite Messe Solennelle de Rossini, le Messie de Händel, les Messes de Schubert, Beethoven. Elle collabore avec des chefs tels que Luc Baghdassarian, Bernard Héritier, Pascal Crittin, Steve Dunn, Georges Zaugg pour n’en nommer que quelques uns. On a pu l’entendre en concert à la Cathédrale de Genève, Lausanne, Sion, au Victoria Hall de Genève, dans le cadre du Festival du Jura et avec des ensembles tels que l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre Symphonique de Bienne, le Sinfonietta de Lausanne ou l’Ensemble Baroque du Léman. Elle se produit fréquemment en récital avec le pianiste Luc Baghdassarian notamment lors de la Schubertiade de la Radio Suisse Romande. Elle a également collaboré avec le pianofortiste Michel Kiener dans la série de concerts Amarcordes. Elle fait partie de l’ensemble “Opera a piacere” avec lequel elle donne des concerts dédiés au répertoire d’opéra.
Plus d’infos : http://helenemcclellan.com

Les concerts exceptionnels dans le Bassin Lémanique en mai 2016